AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 clouds in my coffee ★ BECCA (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marley Singleton
WOMANIZER ★ I shouldn't listen to my selfish heart.
Marley Singleton

✎ POSTS : 767
✎ MULTINICKS : KA ♦ WR
✎ CREDITS : © AVATAR ♦ lorette la chouette ; GIF ♦ bazzart : LYRICS ♦ cocoon
✎ MOOD : cheerful
✎ STATUT : in relationship w/ Sienna (and Chuck)
✎ OCCUPATIONS : sciences politiques ♦ 4ème année, undergraduate
✎ HOBBIES : président des Theta Kappa Iota


TEENAGE DREAM
✎ HOME : master room au pavillon ΘKI.
✎ QUOTE : ❝ one word can change everything ❞
✎ LIFE IS A FIREWORK :

clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptyDim 19 Sep - 18:43



"clouds in my coffee"

C'était un plaisir de revenir sur le campus de l'université, et Marley Singleton était heureux de reprendre ses petites habitudes d'étudiants, de retrouver son poste de Président de sa confrérie qu'il bichonnait plus que tout, de reprendre ses cours, de retrouver ses amis, et de retrouver deux personnes très importantes pour lui: Sienna et Chuck. Ses deux jeunes femmes, accesoirrement meilleures amies étaient toutes deux les petites amies de Marley. Officiellement, le jeune homme sortait avec la vice-présidente de la confrérie Omega Phi, la sororité féminine la plus populaire sur le campus. Officieusement, il vivait une relation avec la présidente de la seconde sororité féminine, à savoir les Alpha Kappa Lambda. Pour beaucoup, Marley était un jeune homme à la réputation parfaite: fils de bonne famille, président d'une confrérie sans problèmes et prônant la tolérance et le respect de chacun, personne ne pouvait se douter que le jeune homme ne supportait pas le choix de Sienna Callahan, à savoir, celui de rester vierge jusqu'au mariage. Et bien qu'au début, Marley avait trouvé ce choix dès plus brave, il ne pouvait s'empêcher de ressentir de la frustration, pour la simple et bonne raison que ce la faisait maintenant deux années que les deux jeunes sortaient ensembles. Il respectait énormément la jeune femme, et s'en voulait chaque jour depuis maintenant huit mois. Depuis que Chuck Hawkins, qu'il connaissait très bien avant, et lui, avaient partagé un simple baiser. Puis avaient terminé dans la chambre du jeune homme. Bien qu'il respectait le choix de Sienna, Marley reste un homme. Un homme avec des besoins, qu'il réussit à combler avec une autre fille que sa petite-amie, qu'il aimait énormément. Il tenait tout autant à Chuck, mais il n'était pas sûr de ses sentiments vis à vis de la président de confrérie. Et plus il y réfléchissait, plus il était perdu. Depuis plusieurs jours, l'idée de tout dire à Sienna le tentait. Il ne voulait cependant pas impliquer Chuck. Toutes les deux étaient très bonnes amies, et avaient besoin l'une de l'autre. Malheureusement, il ne pouvait être entièrement honnête, et cette idée commençait vraiment à le dégouter. Il ne pouvait plus se regarder dans un miroir, l'image de salaud qu'il réflétait ne lui plaisait pas. Conscient qu'il ne pourrait conserver ce petit secret encore longtemps et qu'il allait finir par perdre Sienna (et Chuck par la même occasion), Marley affichait une mine dès plus triste, bien qu'au fond de lui, il retrouvait le campus avec plaisir. Après s'être installé à nouveau dans sa chambre dans le pavillon de sa confrérie, le jeune homme avait abandonné ses frères et soeurs pour pouvoir faire le tour du campus et surtout, pour s'assoir tranquillement dans son café préférée: Le Caplan's Coffee. Les mains dans les poches de son jean, la capuche grise de sa veste relevé sur la tête, il s'avançait sur un chemin tranquille et peu fréquenté, qu'il aimait souvent emprunté, tout en sifflotant tranquillement pour essayer de se changer les idées et oublier les questions qu'ils se posaient depuis plusieurs jours, questions qui concernaient bien évidemment Sienna et Chuck. Il soupira, lassé et se détestant pour avoir fait ce qu'il avait fait et finit par afficher un sourire, répondant aux quelques personnes qui le saluaient lorsqu'il croisait leur chemin. Lorsque la façade du café arriva, il espéra qu'il pourrait se retrouver tranquillement, assis dans un coin. Il poussa la porte, essayant de se montrer de bonne humeur, et s'avança dans la file d'attente pour pouvoir passer commande. Au même moment, la porte s'ouvrit derrière lui, et Marley se retourna. Becca Callahan venait de faire son entrée dans le café. L'une des soeurs de Sienna. Il tenta de se calmer, de ne surtout pas montrer qu'il était perturbé, puis, souriant tant bien que mal, il dit, en faisant un geste de la main: « Becca! Bonjour. Les Callahan sont de retour sur le campus alors? ». Il la prit dans ses bras, et sentit son coeur se contractait. Dieu qu'il n'aimait pas mentir aux gens et feindre qu'il allait bien. D'autant plus à la famille de Sienna, qu'il connaissait et qu'il appréciait beaucoup.

_________________

By the meeting of the roads, I just fell to my knees. When I knew I had to make a choice, it's a shame you said that I may never know. How far I can sometimes go, how far I can sometimes go. While my boat is drifting away by the shore of Miami Bay, I'm still trying to figure out the end of what I was starting to say. And I wish I was a comet to crash on your field. ★ COCOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://batg-uc.forumactif.com/dossiers-acceptes-f18/singleton-boom-boom-boom-boom-i-want-you-in-my-room-t36.htm http://batg-uc.forumactif.com/world-wide-web-f24/marleysingletonmvucom-t109.htm
Invité
Invité




clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptyDim 19 Sep - 21:03



Le Campus n’avait pas changé en un été. De nombreux nouveaux visages certes, mais ce n’était une surprise pour personne, les anciens lycéens affluaient chaque année ici par milliers, la plupart étant perdus et agités. Ce spectacle l’avait toujours amusé, tant de visages éblouis devant la grandeur du Campus, mais elle ne pouvait pas prétendre ne pas avoir été à leur place un jour. Aujourd’hui elle rentrait presque blasée, d’une part heureuse de retrouver cet univers et d’un autre agacée de devoir reprendre ses études. L’été pour elle était le meilleur moment de l’année ne serait-ce que parce que ça lui permettait d’abandonner la grisaille du Michigan pour le soleil brûlant de Californie. Si aujourd’hui elle s’était rendue à l’université c’était bien parce qu’elle avait décidé qu’il était temps, elle avait évité le lieu plusieurs jours durant, ses cours avaient commencés il y avait un moment et pourtant elle n’était apparu qu’à un nombre très limité d’entre eux, les plus importants notamment. Becca avait justement décidé de revisiter un peu les lieux avant de rejoindre son cours de Marketing et création qui avait lieu d’ici une heure. Elle s’était donné le mal d’accompagner Sienna jusqu’au Pavillon de sa sororité au nom impossible à retenir. Elle n’avait jamais compris ce que ces gens trouvaient au fait de vivre en petite communauté à longueur de temps. Tant de règles, d’engagement la laissaient perplexe. Ce n’était pas une anti-greek, loin de là, elle n’en voyait simplement pas l’utilité ni les bons côtés. Pourtant elle avait essayé et pendant plusieurs semaines fut bizut, le fait était que ça ne l’amusait pas plus que ça, elle avait toujours été un électron libre et devoir supporter tant de proximité pour quelques soirées qui n’en valaient pas le coup lui parut vite être insoutenable. Elle avait alors trouvé le compromis parfait, quittant les confréries pour rejoindre l’association organisatrice d’évènements car son but premier en voulant rejoindre une sororité avait toujours été la fête. A sa différence, sa sœur, elle, semblait comme un poisson dans l’eau, elle était faite pour ce genre de chose et il fallait avouer que ça lui réussissait plutôt bien. Pareil pour Poppy qui d’ailleurs semblait dans tous ses états à l’idée de devoir quitter ce système pour quelque chose de plus sérieux.

Dépassant cette partie-ci du campus pour arriver devant le Caplan's Coffee quelques minutes plus tard, Becca eut dans l’idée de s’arrêter prendre un café en attendant son cours. Elle jeta un rapide coup d’œil à l’heure pour en conclure qu’elle avait largement le temps, malgré la file d’attente plutôt longue qui lui apparaissait. Elle pénétra le café, jetant un rapide coup d’œil aux alentours avant qu’une voix familière ne l’interpelle. Ses yeux se posèrent alors directement sur Marley auquel elle rendit son signe de main par un grand sourire. Elle alla donc se placer face au jeune homme en bout de file sans le quitter des yeux « Marley ! Ça fait plaisir de te revoir. » Marley était le petit ami de sa petite sœur, un homme qu’elle trouvait particulièrement charmant et qu’elle avait tout de suite jugé tout à fait à la hauteur de Sienna et de son petit côté coincé qui avait toujours agacé la blonde. Elle allait même jusqu’à le plaindre, ne serait-ce qu’à cause du vœu de pureté de sa sœur, un vœu qu’elle estimait certes très noble mais qu’elle n’avait aussi jamais compris. Pour sa part elle avait perdu sa virginité bien des années auparavant et elle ne l’avait jamais vraiment regretté parce que c’était avec quelqu’un qu’elle affectionnait. L’idée pour elle n’était pas de décider le quand mais le qui. Becca se détacha doucement du jeune homme tout en gardant sa main sur son bras droit. « Comment vas-tu ? » elle marqua une très légère pause, ne laissant pas de répit à son interlocuteur pour répondre « Je viens tout juste d’abandonner Sienna devant sa maison, elle défait toujours ses valises. » Sa dernière phrase lui rappela d’ailleurs qu’elle devait encore défaire les siennes, elle n’avait pas la moindre idée de qui était sa nouvelle colocataire ni même à quoi ressemblait sa chambre, ses affaires étant tous encore chez ses parents depuis quelques semaines. Rapidement elle pensa à aller jeter un coup d’œil du côté des résidences universitaires par la suite puis recentra son attention sur Marley.


Dernière édition par Becca Callahan le Mer 22 Sep - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marley Singleton
WOMANIZER ★ I shouldn't listen to my selfish heart.
Marley Singleton

✎ POSTS : 767
✎ MULTINICKS : KA ♦ WR
✎ CREDITS : © AVATAR ♦ lorette la chouette ; GIF ♦ bazzart : LYRICS ♦ cocoon
✎ MOOD : cheerful
✎ STATUT : in relationship w/ Sienna (and Chuck)
✎ OCCUPATIONS : sciences politiques ♦ 4ème année, undergraduate
✎ HOBBIES : président des Theta Kappa Iota


TEENAGE DREAM
✎ HOME : master room au pavillon ΘKI.
✎ QUOTE : ❝ one word can change everything ❞
✎ LIFE IS A FIREWORK :

clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptyLun 20 Sep - 14:40



Cela faisait maintenant deux années que Marley connaissait Sienna, et presque autant de temps qu'il avait fait la connaissance de toute la famille Callahan, et notamment des frères et soeurs de la jeune femme, qui étaient tous présent (à l'exception de l'ainé de la famille) sur le campus de l'université. Ainsi, il lui avait été impossible de ne pas rencontrer Becca, Sinead, Poppy et Samaël, et cela n'avait pas gênait le jeune homme, qui appréciait chaque membre de cette famille, à l'opposé de la sienne. Il enviait d'ailleurs Sienna pour la famille qu'elle avait, et même s'il devait probablement y avoir des défauts dans une famille nombreuse, Marley aurait largement préféré ce schéma de famille plutôt que son quotidien familial: certes, sa soeur jumelle et lui étaient très proches, mais il n'avait pas de mère – étant morte quelques années auparavant – et son père et lui ne s'entendaient absolument pas. Ce n'était pas non plus d'évoquer sa relation avec sa belle mère puisque tous les deux (surtout Marley en réalité) s'évitaient comme la peste. Alors, lorsqu'il rendait visite à la famille Callahan et qu'ils les voyaient tous ensembles partager un repas, Marley ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la jalousie. Parce qu'il sortait avec Sienna, il avait l'impression d'appartenir à cette famille et le fait de leur mentir n'était pas une chose facile pour une personne ayant pour principe d'être honnête avec les gens. Becca fut aussi heureuse que lui de le retrouver. Cela le détendit un peu: au moins, elle n'avait pas vu qu'il était mal à l'aise et cela le soulagea. « Marley ! Ça fait plaisir de te revoir. » dit la blonde. Un sourire se dessina sur le visage de Marley. Becca était une jeune femme qu'il appréciait beaucoup: du genre extravertie, fofolle et dynamique, on ne pouvait faire mieux qu'elle. Elle était du genre à se cacher et à vous faire peur, parce qu'elle adorait voir la tête que vous allez faire lorsqu'elle déciderait de sortir de sa cachette. Et Marley aimait beaucoup la personnalité joviale de la jeune femme, qui était bien évidemment très attachante. « Comment vas-tu ? » demanda t-elle. Tout en continuant d'afficher un sourire sur le visage, Marley allait prendre la parole, mais Becca parla, si bien qu'il resta silencieux, attendant poliment que la jeune femme termine. « Je viens tout juste d’abandonner Sienna devant sa maison, elle défait toujours ses valises. » dit-elle. Marley hocha la tête. Si un membre de la famille Callahan était de retour sur le campus, les autres étaient là aussi. Elle répondit donc à la question qu'il se posait intérieurement. Sienna était donc bien de retour. Marley se dit qu'il ferait mieux d'aller la voir. Ils s'étaient vus tous les deux durant l'été, mais il ne pouvait nier qu'il ne sentait bien qu'en sa présence, malgré le petit secret qu'il cachait depuis huit mois. « Très bien, très bien. On reprend les habitudes sur le campus. Et toi, comment vas-tu? » demanda t-il, sincèrement. Il se tourna pour prendre un papier et consulter la liste des cafés et autres breuvages que la maison offrait. « Je t'offre un café. Ou ce que tu veux prendre d'ailleurs. Fais toi plaisir! » continua t-il sur un ton enthousiasme. Ce n'était pas un moyen pour lui de se racheter une conduite, même si une partie de son cerveau lui disait qu'il ferait mieux de se comporter de la meilleure façon possible avec les frères et soeurs de Sienna s'il ne voulait pas que tout le clan Callahan le lynchent lorsqu'ils apprendraient que Marley s'était moqué de leur petite soeur, mais il avait souvent l'habitude d'inviter les personnes qu'il aimait bien. Un peu trop généreux selon certaines personnes mais Marley était comme ça et il ne changerait ça pour rien au monde. « Je passerais voir Sienna dans la soirée, si ses charmantes amies d'Omega Phi me laisse entrer dans leur pavillon... » dit-il. Il grimaça rien qu'à l'idée de devoir affronter les regards noirs et réflexions de la plupart des « sœurs » de Sienna, qui pour une raison qui lui échappait, ne l'aimaient pas. Il haussa les épaules, préférant laisser ce petit problème de côté pour reporter son attention à Becca. « Tu as fais ton choix? » demanda t-il, avant d'afficher un petit sourire au serveur qui attendait patiemment que les deux jeunes étudiants passent commande.

_________________

By the meeting of the roads, I just fell to my knees. When I knew I had to make a choice, it's a shame you said that I may never know. How far I can sometimes go, how far I can sometimes go. While my boat is drifting away by the shore of Miami Bay, I'm still trying to figure out the end of what I was starting to say. And I wish I was a comet to crash on your field. ★ COCOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://batg-uc.forumactif.com/dossiers-acceptes-f18/singleton-boom-boom-boom-boom-i-want-you-in-my-room-t36.htm http://batg-uc.forumactif.com/world-wide-web-f24/marleysingletonmvucom-t109.htm
Invité
Invité




clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptyMer 22 Sep - 16:00



Marley était un jeune homme tout à fait charmant, Becca mentirait si jamais elle niait que Sienna avait beaucoup de chances d’être tombée sur lui. A leur première rencontre, elle avait tout de suite tissé quelques liens avec lui et force lui était d’admettre que sa sœur avait bon goût en matière d’hommes, on ne lui aurait sans doute pas trouvé les mêmes qualités, elle et son petit goût prononcé pour les mauvais garçons. D’ailleurs Sunny en était la preuve, certes ils ne sortaient pas ensembles mais ça n’empêchait pas qu’elle le trouvait tout de même séduisant. Au bout d’un moment elle en était venue à considérer le petit ami de sa sœur comme un bon ami et ne trouvait pas de mal à engager la conversation avec lui –quoi qu’elle était du genre à ne jamais la fermer. Le contentement que Becca avait ressenti en le voyant n’était d’ailleurs en rien exagéré, car elle appréciait grandement sa compagnie d’autant plus qu’ils partageaient quelques points communs, ne serait-ce que le fait qu’ils aient tous deux des jumeaux. On ne pouvait pourtant pas réellement les comparer, Marley et sa sœur étant très proches et complices tandis que Sam et elle étaient comme chien et chat. Non pas qu’ils ne s’entendaient pas simplement qu’ils s’étaient engagés dans deux directions très différentes et qu’au bout du compte s’étaient tout bonnement égarés l’un de l’autre, il fallait aussi avoué que les coup bas de la jeune fille y avaient contribué. Ils restaient tout de même liés mais son jumeau semblait clairement mieux s’entendre avec ses autres sœurs. Pourtant ça ne l’avait jamais plus gêné que ça.
Tout sourire, Becca continuait à fixer Marley tandis qu’il parlait tout en avançant doucement dans la file d’attente. « Très bien, très bien. On reprend les habitudes sur le campus. Et toi, comment vas-tu? » Elle jeta un léger coup d’œil devant elle histoire de voir où en était la file, coup d'œil que son interlocuteur ne dut même pas remarquer, avant de répondre « Bien, je te remercie. Je t’avoue quand même que je donnerai n’importe quoi pour pouvoir revenir un mois en arrière » l’été manquait effectivement déjà à la jeune fille, le soleil, la plage, la grande ville … Le Michigan différait en tout de la côte ouest du pays et elle ne cherchait pas spécialement à cacher sa préférence. Lorsque leur tour fut enfin arrivé, son regard, suivant le mouvement de tête de Marley, jeta un coup d’œil sur le menu avec attention, le survolant longuement « Je t'offre un café. Ou ce que tu veux prendre d'ailleurs. Fais-toi plaisir! » Becca releva légèrement la tête un petit sourire aux lèvres en guise de remerciement. Elle n’avait pas vraiment la tête à essayer de nouvelles boissons et arrêta donc son choix sur l’habituel. Mais bien avant qu’elle ne se tourne vers le serveur, Marley avait de nouveau attiré son attention. « Je passerais voir Sienna dans la soirée, si ses charmantes amies d'Omega Phi me laisse entrer dans leur pavillon... » Omega Phi, la meilleure sororité sur le campus à ce qu’il paraissait, Becca avait un peu de mal à saisir tous leurs délires mais ses quelques semaines de bizutage à sa première année lui avaient appris beaucoup de chose, ou du moins le plus important, à savoir qui régnait, qui suivait, qui craignait. Les membres de sa famille avaient d’ailleurs un petit goût pour tout ce qui était au top, d’autres encore n’en avaient rien à faire. La jeune Callahan souffla lorsqu’il mentionna les ‘amies’ (ou sœurs ou peu importait leur titre) de Sienna, elle avait déjà eu affaire à elles à plusieurs reprises et ne les avait jamais vraiment apprécié, on pourrait même dire qu’elle les détestait, avec leur petit air hautain et leurs robes estivales en toute période de l’année. Elle en était vite arrivée à conclure que le ‘charmant’ de Marley était plus ironiques qu’autre chose, ayant du mal à concevoir qu’on puisse les apprécier, surtout lui en réalité car à ce qu’elle avait entendu si ça avait été le contraire ce n’était en tout cas pas réciproque. « De vraies casse-pieds celles-là avec leur règlement à la noix ! » Oui, elle avait beaucoup de mal à se contenir quand il était question des filles de sororités, pas toutes certes mais il y en avait qui la mettait dans un état de pure irritation. Quand le serveur commença à s’impatienter, Becca essaya tant bien que mal de chasser ces idées de la tête, reprenant là où elle était « Oui, hum. Je prendrai un simple mocha »
Revenir en haut Aller en bas
Marley Singleton
WOMANIZER ★ I shouldn't listen to my selfish heart.
Marley Singleton

✎ POSTS : 767
✎ MULTINICKS : KA ♦ WR
✎ CREDITS : © AVATAR ♦ lorette la chouette ; GIF ♦ bazzart : LYRICS ♦ cocoon
✎ MOOD : cheerful
✎ STATUT : in relationship w/ Sienna (and Chuck)
✎ OCCUPATIONS : sciences politiques ♦ 4ème année, undergraduate
✎ HOBBIES : président des Theta Kappa Iota


TEENAGE DREAM
✎ HOME : master room au pavillon ΘKI.
✎ QUOTE : ❝ one word can change everything ❞
✎ LIFE IS A FIREWORK :

clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptySam 25 Sep - 13:06



« Bien, je te remercie. Je t’avoue quand même que je donnerai n’importe quoi pour pouvoir revenir un mois en arrière » dit Becca, ce qui fit sourire Marley. En effet, lui aussi regrettait déjà la fin des vacances. Comme tous les été depuis maintenant sa naissance, le jeune homme retournait en Australie, dans la famille de sa mère, alors que son père batifolait avec sa nouvelle femme à Saint-Barth. Marley n'avait rien contre l'idée de partager des vacances loin de son père, bien au contraire. Il adorait retrouver sa grand-mère et le ranch qu'elle possédait dans la campagne australienne. Marley préférait d'ailleurs passer son temps là-bas et c'était toujours avec un pincement au cœur qu'il quittait le continent australien pour revenir aux États-Unis. Bien qu'il aimait beaucoup le Michigan, il avait tout de même une préférence pour le soleil et la chaleur, alors qu'ici, il pleuvait assez souvent, au grand dam de Marley qui avait un gros problème avec la pluie. Pourtant, il n'avait pas le mal du pays non plus. Bien au contraire, il se plaisait beaucoup dans cette région verte, et puis, il avait de nombreux amis, Sienna et Chuck étaient là aussi.. Marley n'avait rien pour être malheureux, si ce n'est la situation dans laquelle il s'était mit tout seul et le fait qu'il allait décevoir beaucoup de monde. « De vraies casse-pieds celles-là avec leur règlement à la noix ! » répondit Becca, alors qu'il avait évoqué les sœurs de Sienna. Il ne pouvait pas dire le contraire parce qu'il était parfaitement d'accord avec Becca, cependant, faisant lui même partit d'une confrérie, il ne pouvait critiquer le système des règles. Cela aurait été hypocrite de sa part. Le seul problème qu'il avait, c'était avec la confrérie Omega Phi, qui semblait le détester. Et Marley n'aimait pas qu'on le déteste, surtout lorsqu'il n'en connaissait pas la raison. C'était pour ça qu'il ne pouvait se rendre chez Sienna aussi souvent qu'il le souhaitait, les membres d'Omega Phi s'étant donner pour mission de protéger leur vice-présidente, et encore plus cette année, maintenant que Poppy, l'unique sœure Sienna membre d'une confrérie, avait surpris Marley et Chuck en train de s'embrasser. Elle n'avait apparemment rien dit à Becca, ce qui rassura Marley: Poppy respectait plus ou moins leur marché, et il en était heureux, bien que le plus dur allait venir lorsqu'ill dirait la vérité à Sienna. « Oui, hum. Je prendrai un simple mocha. » dit finalement Becca. Marley se tourner alors vers le serveur, derrière le comptoir: « Un mocha et un cappuccino, s'il vous plaît. ». Le serveur hocha la tête, signe qu'il avait compris, et Marley se tourna de nouveau vers Becca: « Elles ne m'aiment pas. Et j'ai du mal à comprendre pourquoi. Même si je pense avoir une petite idée sur la question. » dit-il, faisant mine de réfléchir. Ce n'avait aucuns rapports avec qu'il était infidèle, mais sûrement parce qu'il ne venait pas de la meilleure confrérie masculine: il n'était pas un Sigma Tau Iota et c'était probablement la raison pour laquelle les soeurs Omega Phi de Sienna ne l'appréciait pas, contrairement aux Callahan (Poppy en moins maintenant), qui aimait beaucoup Marley. « Ça m'est égal de toute manière. Ce n'est pas comme si j'accordais de l'importance à ce qu'elles pensent de moi. Et je ne souhaite surtout pas devenir un Sasha Cartwright bis. » dit-il, un petit air moqueur dans la voix. Récupérant les deux commandes, il montra une table à Becca d'un signe de la tête. Il s'installa, déposa le mocha devant la jeune femme et souffla sur sa boisson chaude, avant de dire, curieux. « Comment vont Samaël et Poppy? Ainsi que vos parents? ». Il souffla à nouveau sur sa boisson, avant de la porter à ses lèvres. Il en but une gorgée, puis, reposa brusquement la tasse sur la table en grimaçant. Et oui, c'était chaud. Marley sourit à Becca, penaud et se sentant ridicule. « Désolé. Je dois avoir l'air tellement idiot. » finit-il par dire, les joues rouges.

_________________

By the meeting of the roads, I just fell to my knees. When I knew I had to make a choice, it's a shame you said that I may never know. How far I can sometimes go, how far I can sometimes go. While my boat is drifting away by the shore of Miami Bay, I'm still trying to figure out the end of what I was starting to say. And I wish I was a comet to crash on your field. ★ COCOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://batg-uc.forumactif.com/dossiers-acceptes-f18/singleton-boom-boom-boom-boom-i-want-you-in-my-room-t36.htm http://batg-uc.forumactif.com/world-wide-web-f24/marleysingletonmvucom-t109.htm
Invité
Invité




clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) EmptyLun 1 Nov - 19:20



Becca ne connaissait Marley que modérément, généralement par ce que Sienna jugeait inoffensif de raconter à son propos, elle avait beau l’avoir harcelé quelques temps pour plus d’informations, Sienna restait muette comme une tombe lorsqu’il s’agissait de son petit ami. Elle ne le connaissait sans doute pas assez non plus pour remarquer un quelconque changement dans son comportement ou même dans son humeur. Pour elle c’était exactement le même Marley qu’elle avait toujours connu, souriant, aimable, généreux et de très bonne compagnie. Elle aurait aimé avoir autant de chance que sa sœur et n’avait pas honte d’admettre qu’elle l’enviait. Surtout lorsqu’elle repensait aux regards désapprobateurs de son père devant chacun de ses petits amis. Elle avait connu tellement de garçons dans sa vie qu’elle ne se rappelait même pas de la moitié. Jamais sans compagnie, elle collectionnait les rendez-vous sans jamais réellement s’engager, et les seuls que Becca avait trouvés digne de présenter à sa famille n’étaient clairement pas à la hauteur. Sean, le QB de l’équipe de football du lycée était trop vulgaire. Ash, le jeune violoniste canadien était trop vieux. Eddie le rat de bibliothèque trop pathétique… Bref, ses choix avaient toujours été douteux, et le pire était qu’elle ne pouvait en vouloir à personne si ce n’est à elle-même. Marley, lui, avait fait une parfaite première impression. Becca regarda le serveur s’atteler à son travail avant que la voix suave de son locuteur ne l’interpelle. « Elles ne m'aiment pas. Et j'ai du mal à comprendre pourquoi. Même si je pense avoir une petite idée sur la question. » Il fallait voir la vérité en face, les sœurs de Sienna étaient de réelles pots de colle. C’était d’ailleurs là l’une des nombreuses raisons pour lesquelles elle avait finalement renoncé aux confréries, elle n’auraient sans doute pas supporté laisser quelqu’un décider de ses choix à sa place. Elle n’avait elle-même pas vraiment de problème à deviner clairement la raison pour laquelle les Omega Phi ne l’appréciaient pas : sans doute une question d’hiérarchie. Comme quoi les apparences étaient plus importantes qu’autre chose. Elle n’aurait pas eu de mal à plaider la cause de Marley devant toutes ces cruches si elle en avait eu l’occasion. Becca afficha un sourire en coin, toujours les yeux sur le jeune homme « Ne le prendre personnellement, elles n’aiment personne. » La blonde rit à la réflexion qui suivit, il était vrai que, Greek Life ou pas, Sasha Cartwright était connu sur tout le campus, sa réputation le précédait, mais elle n’avait jamais eu l’occasion de le rencontrer, même si elle se doutait qu’elle le détesterait sans doute si ça arrivait. C’était pour elle l’incarnation du ridicule et elle ne comprenait pas tout l’engouement qu’il y avait autour de sa seule petite personne insignifiante.
Becca suivit Marley à une table, prenant place face à lui d’un geste souple. Elle s’empara du verre entre ses deux paumes, réchauffant ainsi ses mains dans la chaleur qu’il dégageait. Il ne faisait pas tellement froid mais ses mains étaient tout de même gelées, comme à leur habitude. « Comment vont Samaël et Poppy? Ainsi que vos parents? » Détachant ses yeux de la mousse épaisse qui recouvrait la totalité de la tasse, elle répondit après un court moment de réflexion « Et bien… Sam est toujours fidèle à lui-même, compte à Poppy, elle est d’humeur massacrante ces deniers jours mais elle a toujours été comme ça, rien de surprenant donc. » elle marqua une légère pause « Les parents vont très bien, sans doute soulagés de nous voir enfin revenir sur le Campus si tu veux mon avis. » Elle finit cette dernière phrase sur un rire léger. « Et toi alors ? Comment va ta sœur ? … Maggie si je ne me trompe pas. » Elle ne la connaissait pas vraiment mais demandait surtout par courtoisie.
L’air amusé, Becca observa Marley tenter de goûter à une gorgée de son café et se brûler. Elle n’était donc pas la seule à être d’une maladresse grotesque. « Désolé. Je dois avoir l'air tellement idiot. » Elle remua légèrement la tête plusieurs fois avant de répondre à sa remarque, il avait sans doute dû remarquer son amusement « Pas plus que d’habitude, je te rassure ». Il était évident qu’elle le taquinait, comme à son habitude et ne pensa pas une seconde à ce qu’il le prenne mal, étant lui aussi de nature plus ou joueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Vide
MessageSujet: Re: clouds in my coffee ★ BECCA (pv)   clouds in my coffee ★ BECCA (pv) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

clouds in my coffee ★ BECCA (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEAUTY AND THE GREEKS :: MICHIGAN VALLEY VILLAGE :: ❝ stratford-avon street :: Caplan's Coffee-